1- Prendre son blog pour un espace de publicité SPAMABLE !

Vous avez monté votre blog e-commerce et maintenant vous avez plusieurs centaines de visiteurs par jour et des abonnés à votre liste de diffusion (newsletter) ? Penser que vous pouvez spammer d’articles de publicité est une grosse erreur ! Si vous vous contentez de poster des liens partout sur vos articles avec des ACHETER PAR ICI, ACHETER PAR LA les gens vont tout simplement fuir ! Par nature les gens n’aiment pas la publicité, il faut la déguiser et surtout lui apporter une grosse valeur ajoutée. Par exemple le TEST détaillé d’un produit de votre boutique, une critique, un article de presse …

2- Plus j’ai d’abonnés plus je gagne d’argent.

Pas de doute à équivalence d’audience un site internet avec plus d’abonnés aux réseaux sociaux convertira plus de visiteurs en clients. Mais passé un cap d’abonnés cet effet sera négligeable et ne sera tout simplement plus si utile que cela ! En plus de cela chacun d’entre nous peut acheter des abonnés sur Twitter et passer de 0 a 5000 en quelques semaines seulement … C’est super pour votre ego mais à part ça vous perdrez de l’argent et du temps, votre audience ne sera pas qualifiée. Il existe des stratégie qui peuvent transformer Twitter en usine à trafic qualifié mais acheter des abonnés n’est pas du tout la chose à faire !

sans plan action

3- Lancer un réseau sans plan d’action.

A L’instar de votre organisation de travail si vous ne vous planifiez pas un plan d’action pour chaque réseau social vous perdrez du temps à le mettre en place et à l’utiliser. Définissez vos objectifs grâce à chaque réseau social et mettez en place des actions à effectuer pour y parvenir. Par exemple : publier 1 article par semaine sur le blog, le publier sur Facebook, poser des questions à vos abonnés Twitter et relancer vos anciens articles (blog) en Tweet !

 

4- Ne jamais apprendre des erreurs du passé (ou des bonnes choses).

Dans toute activité entrepreneuriale qui vise à faire des profits il faut savoir améliorer sa productivité le meilleur moyen étant de prendre des notes sur les actions et réactions, résultats, que vous en tirez. Suite à cela il ne vous reste plus qu’a faire des changement et voir les différences de conversion etc… Le gros avantage d’internet est que vous pouvez faire des A/B testing (tests) pour un coût très faible. Par exemple sur un envoi de mail vous constatez qu’avez le sujet : « Ne m’ouvrez pas. » vous faites un bien meilleur résultat que sur le sujet : « Voici le dernier article. » vous pouvez donc réutiliser le premier sujet dans un prochain e-mail (en le modifiant) et notant les résultats à nouveau. Répétez l’opération plusieurs fois et vous optimiserez chacune de vos actions !

concurrence e-commerce

5- Se croire seul au monde et oublier la concurrence.

Même si vous essayez de vous persuader du contraire un concurrent existe probablement sur votre secteur sans pour autant que vous ne puissiez lui prendre des parts de marché. Néanmoins si vous partez du principe qu’il n’existe pas vous avez gros à y perdre ! En mettant en place une veille concurrentielle vous pourrez voir l’évolution de vos concurrents, leurs erreurs et apprendre comment mieux aborder votre marché !

piedarticle

A propos de l'auteur

Entrepreneur depuis déjà plusieurs années. C'est par passion pour le commerce et le marketing qu'il lance son blog en ligne nommé Loup Futé. Il y propose ses conseils, sa vision et ses critiques dans des des articles thématisés sur la vente en ligne et ses dérivés.

2 Responses

  1. Steeve

    C’est vrai que l’analyse est vraiment très importante, que ce soit l’analyse de ce que l’on fait pour en tirer des conclusions et rectifier le tir ensuite en cas d’échec, et aussi l’analyse de la concurrence qui peut nous aiguiller véritablement sur les choses à faire ou à ne pas faire. Si on ne prend pas le temps de se poser un peu et réfléchir, les choses peuvent se compliquer très rapidement!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.