Article Invité rédigé par Mathieu Moreno du blog BusinessFougueux dans le cadre de l’événement Tournante Webmarketing, organisé par Cédric Vimeux du blog Virtuose Marketing.

Commençons par une petite histoire…

Ça y’est, c’est le grand jour. Votre décision est prise et rien ne pourra vous arrêter. Vous avez même prévu le coup en invitant votre famille et vos amis pour leur annoncer la nouvelle. 

Votre nouvelle ? C’est simple, vous vous lancez dans l’aventure entrepreneuriale !

Votre famille, vos amis et même votre chien bref tout le monde sont à votre écoute, prêt à en découdre. Vous exposez votre excellente idée, un projet révolutionnaire à vos yeux.

Et la beaucoup de questions de la part de vos proches : «est-ce que ça va marcher ?», «est-il devenu fou ?», «pourquoi se lance t-il dans l’entrepreneuriat alors qu’il a un job bien payé ?»…

Cependant, avec votre idée révolutionnaire vous êtes persuadé que vous allez frapper un grand coup. Tout le monde va parler de vous et de votre réussite. Vous en êtes certain ! 

Le seul hic c’est qu’à l’heure actuelle il n’y a que vous qui croyez en votre produit… Pourquoi ? Tout simplement parce que la majorité de vos proches n’en voient pas l’utilité

Premier signe de faiblesse ? Non, certainement pas pour vous ! 

Votre idée est tellement innovante que vous voyez les choses en grand. Vous êtes un perfectionniste. Vous faites tout vous même car vous voulez que votre produit soit grandiose. Vous voulez qu’il soit parfait. Vous ne vous accordez aucun moment de répit ! 

Vous foncez tête baissée, vous investissez tout votre capital épargné depuis tant d’années. Vous cherchez à proposer le meilleur produit. Votre stratégie est claire et vous êtes sûr à 100 % que votre produit fera un carton. Vous n’envisagez aucune autre stratégie. Aucun test, aucun changement de direction possible bref tout est parfait selon vous. 

Votre idée est merveilleuse et vous avez tous les fonds requis pour faire de grandes choses.

Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes ! 

… 9 mois plus tard, ça y est, c’est le grand jour ! Votre produit est sur le point d’être mis en vente. En tout bon perfectionniste qui se respecte vous avez mis 9 mois à créer le produit de vos rêves. Vous êtes fier de vous, l’impatience monte et vous attendez avec passion l’arriver de vos premiers clients. 

H-1 avant la mise en vente de votre produit et… un élément imprévu va perturber votre aventure entrepreneuriale…

La suite… c’est… un… échec ! 

Signature:1aa0edd3f00ecb0adc8aa215f572f8061f81f2bd7ee14d34f53c48d50acdcb69

Le revers de la médaille ou tout ce qu’il ne faut pas faire 

Malheureusement ce jour tant attendu, comme les 5 prochains mois, n’est pas à la hauteur de votre attente. Vous réalisez quelques ventes par ci par là mais rien de bien révolutionnaire… 

Les mois défilent et les clients se font rares. 

Vous stagnez, vous commencez à perdre en motivation et vous vous demandez pourquoi aussi peu de personnes achètent votre produit. 

En fait, pour tout vous dire, vous venez de faire une grave erreur…

Quand on est entrepreneur, on a une idée et donc on considère que c’est la meilleure au monde (bon j’exagère un peu mais vous vous reconnaissez sans doute dans ces propos. Moi même j’ai tendance à penser que mes idées sont toutes révolutionnaires ;) ). 

Dans notre histoire, votre erreur stratégique (et pas des moindres) aurait été de vouloir à tout prix créer le produit le plus perfectionné possible pour satisfaire au maximum vos futurs clients (qui en réalité ne serait pas adapté à leur situation).

Hélas parfois notre vision n’est pas en adéquation avec l’attente réelle de nos clients potentiels. 

Étudions de plus près ces erreurs stratégiques… qui sont si importantes pour votre progression !  

Les erreurs stratégiques et ce qu’il ne faut pas faire : 

  • Vouloir réaliser le produit parfait (existe t-il d’ailleurs ?).
  • Se focaliser sur toutes les tâches qui créent peu de valeur. Vouloir faire tout tout seul et ne jamais déléguer. 
  • S’entêter et ne jamais relever la tête une seule seconde. Ne pas demander à son réseau ce qu’il pense de la création de notre produit. Vouloir rester à tout prix sur son idée de départ (même si celle-ci s’avère mauvaise !). 
  • Ne jamais pivoter et toujours persister dans la même direction (même si vous faites fausse route !). 
  • Voir grand et commencer grand. Vouloir lancer à tout prix un produit parfait est une des conséquences de cette erreur stratégique. Voir grand oui… mais commencez petit toujours. 
  • Toujours remettre au lendemain les tâches qui vous apportent le plus de valeur. 

 Ce que vous devez faire à partir d’aujourd’hui : 

  • Réalisez un «produit test» et mettez le en vente le plus tôt possible. Vous aurez tout le temps de l’améliorer ensuite. En fonction des retombées de vos clients, vous serez en mesure d’optimiser votre produit ou plus radicalement de réaliser un produit plus en adéquation avec les attentes de vos futurs clients.Votre produit, c’est votre test. Le résultat de ce test, c’est votre nouveau produit. Et ainsi de suite… Si vos tests sont négatifs, changez de direction. Si ils sont positifs, restez dans la même direction. Essayer toujours de trouver la cause de votre échec ou au contraire de votre succès.Souvenez-vous bien de ce qui va suivre : «Plus on investit d’argent, de temps et d’énergie créative dans une idée, plus il est difficile de changer d’orientation».
  • Adaptez votre stratégie vers ce qui marche vraiment. Tournez-vous vers vos stratégies qui fonctionnent réellement, qui vous apportent des résultats et délaissez celles qui ne mènent nulle part.  Ne vous entêtez pas à suivre votre stratégie initiale si celle-ci n’est pas efficace. Exemple : Vous souhaitez développer votre visibilité sur les réseaux sociaux ? Votre stratégie est d’être présent uniquement sur Facebook et Twitter. Voici vos résultats : Facebook représente 70 % de vos clients et Twitter 30 % (uniquement la part des clients venant de Facebook et Twitter). Conclusion ? : Concentrez vos efforts sur Facebook et ne vous occupez plus de Twitter. 
  • Apprenez de vos clients. Peu d’entrepreneurs le font mais pourtant le client est roi non ? Alors faites en sorte que votre business soit en accord avec les attentes de vos clients et non de votre vision des choses. Donc ce que vous devez faire est simple : parlez et demandez à vos clients ainsi qu’à vos clients potentiels ce qu’ils pensent de votre produit. Réalisez des sondages, des événements avec vos clients…. bref innovez mais parlez avec vos clients. C’est essentiel.Pour développer votre business vous devez apprendre de vos clients et surtout connaitre leurs besoins.Après cette étape vous serez en mesure de cerner leurs problèmes mais aussi leurs attentes. C’est déjà un bon point non ? 
  • Focalisez-vous sur les tâches qui font réellement avancer votre business, c’est à dire les tâches qui sont créatrices de valeur. Allez à l’essentiel. Votre objectif est de sortir votre produit en un minimum de temps ? Très bien ! Focalisez-vous sur la création de votre produit et déléguez les autres tâches. Savoir déléguer vous fera avancer bien plus vite que vous le pensez. Prenez ça comme un investissement. 
  • Demandez des conseils à d’autres entrepreneurs pour savoir ce qu’ils pensent de votre vision, de votre stratégie et de votre produit. Ne restez pas enfermé dans votre vision des choses. Soyez ouvert car on a tendance à être un peu désorienté quand on est dans un projet qui nous tient à coeur. C’est toujours bien de prendre en considération l’avis d’autres personnes. Cela permet de nous remettre sur le droit chemin. 
  • Remettez-vous régulièrement en question car cet effort (oui oui s’en est un) vous fera progresser plus rapidement. Prenez le temps de souffler et levez le pied de temps en temps. Profitez de votre famille et sortez avec vos amis. Cela vous sera bénéfique tant au niveau psychologique que physique. 
  • Subissez des échecs et faites des erreurs (et oui… bizarre non ?). Pourquoi ? Parce que plus vous ferez d’erreurs et plus vous avancerez. Ne prenez pas chaque échec comme une fatalité. Au contraire, chaque échec vous rendra plus fort. Exemple: Votre produit ne se vend pas et cela représente un échec pour vous ? Cherchez la cause de cet échec et demandez à vos clients ce qui ne va pas dans votre produit.

Et vous, quelles sont les principales erreurs stratégiques que vous avez fait dans votre business ? 

Article invité rédigé par Mathieu Moreno. Si cet article vous a plu et que vous souhaitez allez plus loin, alors visitez son blog :  BusinessFougueux.

piedarticle

A propos de l'auteur

Entrepreneur depuis déjà plusieurs années. C'est par passion pour le commerce et le marketing qu'il lance son blog en ligne nommé Loup Futé. Il y propose ses conseils, sa vision et ses critiques dans des des articles thématisés sur la vente en ligne et ses dérivés.

2 Responses

  1. Anthony

    Merci pour cet article !!!
    Un des points le plus important que je pourrais relever est le fait s’entourer de personnes compétente à qui on va pouvoir déléguer des tâches ou l’on est moins à l’aise, en effet on ne peut pas devenir un expert dans tous les domaines, et la vente d’un produit en couvre tellement. N’ayez donc pas peur de vous entourer…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.