Quand on se lance dans l’e-commerce il faut vraiment avoir un bon conseiller. C’est pour ça que j’ai lancé Loup Futé, pour vous donner de bons conseils ! Et dans la serie de conseils pour faire un site e-commerce voici le contraire avec les erreurs à ne pas commettre. Ce qui risquerait ce TUER, tout simplement, votre business sur Internet !

 

 7 erreurs à ne pas faire sous peine de tuer votre boutique

 

  1. erreurs e-commerceSous estimer Google, c’est surement la pire des erreurs que vous pourriez commettre. Ne pas baser votre succès sans penser à votre référencement !
  2. Surcharger vos pages articles, c’est le meilleur moyen pour faire fuir votre visiteur. Il ne veut voir que l’essentiel pas besoin de mettre tout ce qui vous passe dans la tête sur la fiche produit…
  3. Avoir des frais de port disproportionnés par rapport au panier moyen. Quand vous avez un panier moyen à 50€, n’allez pas mettre des frais de port à 30€…
  4. Oublier ou ne pas afficher vos coordonnées pour un contact rapide. Si votre visiteur veut vous contacter il faut qu’il puisse le faire le plus rapidement possible. Faites donc ressortir un bouton ou bien un menu qui renvoi vers le service clientèle. L’idéal étant d’avoir le numéro de téléphone affiché sur toutes les pages de votre site.
  5. Avoir un processus de commande trop long ou qui oblige à s’inscrire. Aujourd’hui les internautes sont sans arrêt en train de s’inscrire sur les sites internet. Ils ont des comptes partout, sur les forums, les blogs,… Démarquez vous et proposez leur de finaliser leur commande en invité ! Je peux vous assurer que cette astuce aidera votre taux de conversion !
  6. Avoir des photos trop petites ou de mauvaise qualité. Combien de fois je tombe sur des personnes qui me demandent de regarder leur site e-commerce. Et sur ce même site je vois des photos qui ont été prises à la va-vite. Entre nous n’importe lequel des appareil photo numérique vous permettra de faire des photos correctes. Il faut simplement penser à bien éclairer votre produit (bien, pas trop !) et bien-sur de mettre un fond derrière (un poster retourné par exemple).
  7. Avoir un manque cruel d’option de paiement. Le MINIMUM vital pour vos options de paiement est d’avoir PAYPAL, CARTE BLEUE, CHÈQUE et le VIREMENT. Vous pouvez passer par le système de paiement par carte bleue de Paypal pour le début de votre site mais pensez a négocier un contrat avec votre banque par la suite ! Allez par ici pour voir le paiement e-commerce

Bien évidement c’est une courte liste, il serait difficile de tout lister dans un seul article !
Et vous quels seraient vos conseils à donner aux jeunes e-commerçants ?!

piedarticle

A propos de l'auteur

Entrepreneur depuis déjà plusieurs années. C'est par passion pour le commerce et le marketing qu'il lance son blog en ligne nommé Loup Futé. Il y propose ses conseils, sa vision et ses critiques dans des des articles thématisés sur la vente en ligne et ses dérivés.

19 Responses

  1. Agence Web

    Un excellent billet

    Tu mets en avant les points cruciaux à ne pas prendre à la légère. Nous avons toujours tendance à sous estimer le rôle de Google ou pas autant que ça mais on se focalise dans la rédaction de plusieurs et de plusieurs articles qui finiront par bourrés les lecteurs…

    Merci en tout cas

    Alex…

    Répondre
  2. Gabrielle B.

    Bonjour Loup Futé,

    Votre site est très bien fait, mais je ne suis pas convaincue que les gens soient plus rassurés en passant par un système de Carte Bleue classique (pour passer leur commande sur Internet) que par le système carte bleue de Paypal ; pour moi c'est la même chose !

    Répondre
    • Benjamin B.

      Le problème de Paypal, pour le ecommerçant c’est que ça coûte un véritable fortune. Lorsqu’on fait, comme sur mon site, une centaine de transaction jour, le calcul est très vite fait.

      Répondre
  3. nicolas tranchant

    Bonjour Loupfuté;

    je ne saisis pas bien le point N°5, tu suggères de proposer au client de finaliser son inscription ou sa commande en invité. Je ne vois pas ce que cela veut dire ou bien comment cela peut se faire.

    De plus pour ce qui est de google, pourrais tu faire un post sur les outils d'analyse a la portée de tous. genre les ligne de commande genre "related" et autres, car je ne les connais pas tous et n'arrive pas a les retrouver, j'avais trouve cela super pratique.

    et pour finir, google a modifier ADWORD et propose des recherches de keyword directement liées à la pub payante. existe-t-il un outil gratos comme l'etait google keyword tool il y a qq temps encore.

    Merci de tes reponses.

    a plus

    Répondre
    • Kevin

      Appelle moi Kevin :) C'est moi qui rédige les articles !

      Concernant le point numéro 5 je parle du processus de commande. Lorsque tu passe une commande sur un site e-commerce de plus en plus tu as la possibilité de payer en invité. Juste en donnant ton adresse de livraison / facturation. Ça t’évite de créer un compte, de confirmer l'e-mail etc…

      Je vais faire un article qui je pense sera le prochain avec une liste d'outils pour suivre son référencement, les commandes utiles google. Je vais essayer de vous montrer des outils gratuit !

      Par contre je ne comprends pas trop ta question sur adword. Le google keyword tool permet toujours de faire une recherche du volume de recherche mensuelle (répétition oblige) sur un mot clé précis. J'ai répondu à ta question ?

      Répondre
      • newriding

        tournant sur Prestashop, il faut qu'on regarde si c'est possible de faire les commandes en invité. ça booste réellement les ventes?

      • Kevin

        Normalement l'achat en invité sous prestashop est natif (selon la version).

        Il faut regarder dans la configuration de base je vais regarder ça je te tiens au courant :)

        Mais en tout cas cela aide un peu a convertir tes clients mais tu ne gagnera pas 150% de clients. Tu peux t'attendre a une augmentation de l'ordre de 5 a 15% du taux de conversion.

  4. Jonathan R

    Salut Kevin et merci pour l’article.
    Je découvre ton site suite à un commentaire laissé sur mon blog ;) Je suis justement entrain de développer un e-commerce à titre personnel donc toutes les bonnes infos sur le sujet m’intéressent! Si j’en suit les points mentionnés dans ton article, je ne pense pas suicider ma boutique (in utero qui plus est) :)

    Bonne continuation,
    JR

    Répondre
      • Jonathan R

        Actuellement en cours de développement, il s’agit de Stand Direct, boutique spécialisée dans la vente de stands d’exposition (modulaire et « parapluie ») et PLV (publicité sur lieu de vente) haut de gamme ainsi que de tout se qui s’en approche (mobilier, lampes et luminaires, multimédia, totems, comptoirs, drapeaux, signalétique, moquette, plancher, accessoires variés…)

        Bref, la trousse à outil de l’exposant qui veut faire impression sur un salon d’exposition ou du commerçant qui veut aménager son showroom ;)

        Je te fait un signe dès qu’il est online!

        En espérant te revoir sur mon blog :)

      • Jonathan R

        Et voila!
        Ma boutique est enfin en ligne (il reste cependant beaucoup de travail!) et elle est accessible à cette adresse: http://www.stand-direct.com

        Désormais, je me lance dans son référencement… Les nombreuses retouches (interface plus user-friendly, bannière plus pro, logo à retoucher, etc.) se feront petit à petit.

        Il est donc enfin temps d’aller glaner quelques infos utiles sur ton site pour l’optimiser ;)

  5. Francois

    Bonsoir Kevin,

    Dans mon cas, mon référencement commence a avoir ces premiers effets positifs. Des visiteurs commencent à arriver tout doucement sur mon site depuis google.
    Ce que je ne comprends pas c’est que jusqu’à présent j’ai effectué O VENTES!! Pourtant le taux de clics sur mes produits en affiliation est assez élevé et mes visiteurs apprécient mon site apparemment (19 min de temps moyen pour certaines sources de trafic selon mes statistiques google analytic !!).

    Bon c’est vrai que mon site est encore assez modeste ( C’est que je suis pas non plus 1 docteur en informatique…) et j’ai encore pas mal de choses à ajouter (mini clip de présentation, refaire la page d’accueuil, utiliser 1 autorépondeur, écrire des articles, offrir des cadeaux pour fidéliser…).

    A part cela, peux tu jeter un oeuil à mon modeste site (http://www.infoproduitscuisine.com) et me donner un ou deux conseils que je peux appliquer dans l’immédiat pour améliorer 1 peu mes résultats? (0 ventes qui dit mieux??)

    Merci++,

    François

    Répondre
  6. Francois

    Bonsoir Gautherin,

    En ce moment je ne vends que des infoproduits (programmes, ebooks,…) en rapport avec la cuisine, la santé et l’alimentation. Il faut aller voir dans le menu cuisine de mon site.

    Mais j’ai l’intention d’ajouter d’autres produits, dont des produits physiques que je proposerai en affiliation (je gagne dessus entre 10 et 15% de commissions ce qui n’est pas si mal). Des produits d’épicerie fines, des livres de cuisines, des ustensiles, des thèmes wordpress de cuisine, des programmes de cours de cuisine, des produits de régimes… Mais comme je le dis plus haut j’ai encore pas mal de choses à améliorer

    François

    Répondre
  7. Anglade

    Merci Kévin pour ce post ( et tout les autres d’ailleurs ) que j’ai lu avec grand intérêt. J’ai encore beaucoup de choses à apprendre et grâce à ton site je vois où je fais mes erreurs ( et y’en a beaucoup!! ).
    Je ne désespère pas et m’accroche! Alors MERCI!!
    Ismérie

    Répondre
    • Kevin

      Bonjour Anglade !

      J’ai visité ta boutique et j’adore c’est exactement le type d’e-commerce que je recommande. Un secteur très particulier ou la concurrence n’est pas énorme (pas de trop grands acteurs). De belles photos et un graphisme épuré (un peu trop clair peut-être). Mais dans l’ensemble j’adore !

      Comment se passe ton activité ?

      Répondre
      • Ismérie

        Merci Kévin,
        Ben je te dirais que ça va mais je pense que le site n’est pas forcément pratique ( justement par rapport aux CINQ étapes d’enregistrement avant le paiement dont tu parlais ) c’est des choses qu’il faut que je change mais je dois apprendre à me servir de prestashop beaucoup mieux… mais sinon OUI ça va ;-)
        Merci à toi pour ton intérêt.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.